Bienvenue à tous

ou utiliser le formulaire de contact tout en bas à droite de cette page.


jeudi 27 janvier 2011

Des journées entières dans les arbres



Machinalement, on lève les yeux pour  observer les hauteurs du centre Pompidou. Le regard s'arrête sur un amas de planches sommairement assemblées et formant une cabane comme on en faisait étant enfant. A l'époque, cela parait une éternité, quand on était enfant, on passait des journées entières dans les arbres, dans le bois assez loin de la maison et au bord du canal. Et pourtant, personne ne s'inquiétait et nous rentrions à l'heure. Je me demande bien comment c'était possible.



En l'occurrence, il s'agit d'une installation de Kawamata, qui a accroché ses cabanes partout dans le monde. Faut-il que ce monde se soit transformé pour qu'elles apparaissent maintenant comme magnifiques, exceptionnelles, extraordinaires. Mais peut-être les jours de l'enfance l'ont-ils été, au final.


On a retrouvé un peu plus tard des cabanes de Kawamata au Donjon de Vez. Pour le reste, j'aime bien les autres élucubrations de l'artiste, toujours à base de bois, toujours jouant sur l'incongruité des situations.