Bienvenue à tous

ou utiliser le formulaire de contact tout en bas à droite de cette page.


dimanche 7 décembre 2008

Père Noël et Saint Nicolas


Père Noël et Saint Nicolas, c'est quasiment la même chose, non ? En tout cas, tout est bon, en ce début décembre, pour se faire des cadeaux merveilleux (Chacun ses sales goûts !). Et, au lieu d'œuvrer à ce blog, me voici plongé dans les délires baroques du grand siècle, dont voici juste un petit extrait.

Bon, j'y retourne maintenant : Le Grand Roy (prononcer "Roué" svp) n'attend pas !. Les esprits malicieux noteront au passage le bel exemple de flagornerie abyssale dont l'artiste était capable. Toute ressemblance avec des évènements contemporains serait purement fortuite car le pouvoir rend fou à toute époque, je le crains.


LA RENOMMÉE, SA SUITE,
LES RUMEURS ET LES BRUITS
Publions en tous lieux,
Du plus grand des Heros
La valeur triomphante.
Que la Terre et les Cieux
Retentissent du bruit
De sa gloire éclatante.
LA RENOMMÉE
C’est luy dont les Dieux ont fait choix
Pour combler le bonheur de l’Empire
François ;
En vain pour le troubler, tout s’unit,
tout conspire ;
C’est en vain que l’Envie a ligué tant de
Rois.
Heureux l’Empire
Qui suit ses lois !
CHŒUR
Heureux l’Empire
Qui suit ses lois !
LA RENOMMÉE
Il faut que partout on l’admire,
Parlons de ses vertus, racontons ses
exploits,
A peine y pourrons-nous suffi re,
Avec toutes nos voix.
CHŒUR
Heureux l’Empire
Qui suit ses lois !
2
LA RENOMMÉE
Il faut le dire
Cent et cent fois.
Heureux l’Empire
Qui suit ses lois !
3.
CHŒUR DES PEUPLES DES
CLIMATS GLACEZ
L’hyver qui nous tourmente
S’obstine à nous geler :
Nous ne sçaurions parler
Qu’avec une voix tremblante.
La neige et les glaçons
Nous donnent de mortels frissons.
Les frimats se répandent
Sur nos corps languissants ;
Le froid transit nos sens
Les plus durs rochers se fendent.
La neige et les glaçons
Nous donnent de mortels frissons.


Lully, Isis, extraits
Centre de musique baroque de Versailles